La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 09 61 46 18 00
logo Biocoop
Biocoop Valenciennes

Que Biocoop soit une coopérative, ça change quoi concrètement pour moi ?

Que Biocoop soit une coopérative, ça change quoi concrètement pour moi ?

Le 12/07/2019


En 2017, près de 46% du surcoût des produits bio, vendus en conventionnel proviennent des marges réalisées par les distributeurs*. Des marges qui nourrissent l’économie de marchés financiers, et à travers elle, les actionnaires. Ancrée depuis plus de 30 ans dans l’économie réelle – une économie porteuse de valeurs et de sens – Biocoop n’a pas d’actionnaires et réinvestit l’argent collecté par ses sociétaires, dans sa coopérative.

 

En 2017, près de 46% du surcoût des produits bio, vendus en conventionnel proviennent des marges réalisées par les distributeurs*. Des marges qui nourrissent l’économie de marchés financiers, et à travers elle, les actionnaires. Ancrée depuis plus de 30 ans dans l’économie réelle – une économie porteuse de valeurs et de sens – Biocoop n’a pas d’actionnaires et réinvestit l’argent collecté par ses sociétaires, dans sa coopérative. Episode 3 : que Biocoop soit une coopérative, ça change quoi concrètement pour moi ?

 

 

 

La coopérative est une forme d’entreprise qui s’appuie sur la vie réelle, non concurrentielle. Elle naît de la volonté d’un collectif de personnes partageant un même projet et orientée sur une finalité de service.

C’est ce même projet collectif et partagé par tous qui crée la vie de la coopérative.

Contrairement au fonctionnement d’une entreprise traditionnelle dans laquelle le pouvoir dans l’entreprise est proportionnel à la somme engagée au capital, en coopérative, une personne équivaut à une voix quel que soit le montant de son capital.

Ce projet coopératif repose, entre autres, sur le volontariat et la libre adhésion des personnes. Tout l’enjeu pour une coopérative, est de susciter l’implication des membres dans la durée, au-delà de leur engagement au capital.

 

La coopérative Biocoop

 

 
Modele-cooperatif-Biocoop
 

 

Créée à la fin des années 70 par des regroupements de coopératives de consommateurs, le réseau Biocoop a pour projet de "développer l’agriculture biologique par la distribution dans un esprit d’équité et de coopération, des produits qui en sont issus".

 

Biocoop réunit tous les types de coopératives :

-        coopérative dans  lesquelles les membres sont les producteurs, appelée la section agricole,

-        coopératives et associations de consommateurs, dans laquelle les membres sont les clients

-        coopérative d’entreprises, puisque tous les magasins Biocoop, quelle que soit leur structure juridique (40% de coopératives/ 60% de SARL familiales), sont membres de la coopérative mère (tête de réseau)

-        coopérative de salariés, puisque de plus en plus de magasins Biocoop font le choix du modèle Scop dans lequel les membres copropriétaires sont les salariés.

 

Au fil des ans, la coopérative s’est structurée en réseau, passant d’une dizaine à plusieurs centaines de magasins (559 magasins, au 31/12/2018).

 

Pour être membres de la coopérative mère, chaque magasin doit en être sociétaire, c’est-à-dire souscrire au capital. L’argent investi participe au fonctionnement de l’ensemble du réseau.

Les sociétaires ne touchent de "dividendes". Ils peuvent percevoir des "intérêts sur parts sociales". Cette rémunération dont le taux d’intérêt est plafonné par la loi (taux moyen de rendement des obligations), est une option dont les membres sociétaires décident en assemblée générale.

En cas de départ d’un sociétaire, les parts engagées par ce dernier lui sont entièrement reversées, mais sans plus-value. L’objectif est que les richesses créées puissent rester dans la coopérative pour favoriser sa pérennité.

En coopérative, l’argent est un "carburant", au service de la coopérative.

Au fil des ans, Biocoop a gagné en puissance d’achat et de travail, lui permettant ainsi de développer son activité de distributeur de produits biologiques et de maîtriser au mieux les étapes de fabrication de certains de ses produits, à l’instar du lait. Produit dont toutes les parties prenantes (producteurs, transformateur…) sont intégrées à l’entreprise coopérative.

 

En 2019, pas moins de 7.000 acteurs font vivre la coopérative Biocoop.

 

Le réseau de magasins Biocoop

 

 

Magasin_Biocoop

 

 

Si Biocoop est une coopérative qui promeut une autre forme d’agriculture et de consommation, chaque magasin du réseau est indépendant, et est libre de choisir son propre modèle d’entreprise.

Scop, Scic, EIRL, SARL… chaque sociétaire "magasin" choisit le statut juridique qui répond à ses aspirations.

Les magasins en SA ou SARL ont la possibilité de reverser des dividendes à leurs actionnaires. Ceux qui sont en association ne le peuvent pas. Et ceux qui sont en coopérative peuvent rémunérer le capital sous forme d’intérêts aux parts sociales dans les limites fixées par la loi.

A noter que la loi est plus souple pour les SCOP que pour les autres coopératives : elles peuvent reverser à leurs associés – essentiellement les salariés - jusqu’à 1/3 des résultats.

*En 2018, près de 57 milliards d’euros reversés aux actionnaires, d’entreprises du CAC 40.

 

Pour en savoir plus sur la coopérative : https://www.entreprises.coop/

 

 
Retour